Meg Corbyn, Tome 1 – Lettres écarlates d’Anne Bishop

meg-corbyn-tome-1-lettres-carlates-514710-250-400

Edition : Bragelonne (Milady pour le format poche)
Prix : 20 euros
Pages : 500

 Résumé

Meg Corbyn a vécu toute sa vie coupée du monde, traitée comme de la viande par des hommes sans scrupules se servant de ses visions du futur pour s’enrichir. Lorsqu’elle s’enfuit, ils sont prêts à tout pour la récupérer, même à s’aventurer sur le territoire des Autres. Ces créatures de cauchemar prêtes à éradiquer l’humanité au moindre faux pas auprès desquelles Meg va trouver refuge. Mais si Simon Wolfgard, loup-garou et chef de la communauté, est d’abord intrigué par cette humaine intrépide, il pourrait à tout moment décider de simplement éliminer cette source de danger pour les siens…

J’ai lu Lettres écarlates il y a quelques semaines de ça. Désolée de ne pas avoir poster mon commentaire dessus avant d’ailleurs.

Donc, donc, donc… Pour ma part, Meg Corbyn d’Anne Bishop n’a pas été un coup de coeur. Je n’ai cependant pas détesté non plus. L’univers de l’auteur est non seulement intéressant, mais aussi très prometteur. J’ai apprécié une grande partie des personnages, les idées sont novatrices et totalement inédite.

D’abord, parlons de Meg. Meg est une jeune femme courageuse et totalement innocente. Elle ne connaît absolument rien au monde extérieur. Tout ce qu’elle sait, elle l’a apprit à travers des images. Son personnage peut paraître gnian-gnian à bien des personnes, mais cette innocence qui la rend si naïve lui donne tout son charme. J’aime beaucoup cette aspect de sa personnalité, on a l’impression de suivre une enfant dans sa découverte du monde, sauf que Meg est une adulte. Les situations dans lesquelles Meg se retrouve parfois sont aussi drôle, son innocence apporte, d’après moi, une touche d’humour. De plus, comme je le disais, Meg est courageuse. Elle n’hésite pas à se mettre en danger s’il le faut, à aider ceux qui ont besoin d’elle où encore bouleverser le fonctionnement de l’Enclos.

Dans ce roman, nous pouvons aussi retrouver Simon Wolfgard, un loup-garou. Personnellement, je suis une grande fan de loup-garou. Ils sont sûrement l’espèce surnaturelle que j’aime le plus. Simon est un chef, on le comprend dés le début de l’histoire. Personne ne lui marche sur les pieds, c’est lui qui donne les ordres et c’est lui qui prend les décisions. Un personnage emblématique, charismatique et qui a une présente très forte dans le roman. J’ai parfois eu l’impression qu’il s’échappait carrément du livre et qu’il se tenait à mes côtés. Sans rire. Le personnage de Simon est un plaisir pour les yeux. On reconnaît tout de suite son statut de mâle dominant au sein de l’enclos, et c’est un régale de le suivre tout au long de l’histoire.

En plus de Meg et de Simon, le roman d’Anna Bishop possèdent un certain nombre de personnage tous plus intéressant les uns que les autres ! Pour ma part, j’ai adoré le personnage de Sam, un petit garçon haut en couleur. Il m’a beaucoup touché et j’ai trouvé son personnage très attachant. Les scènes que j’ai particulièrement appréciées en sa compagnie sont celles en compagnie de Meg. Elle a réussi à lui redonner le sourire disons. Je ne peux pas tout vous spoiler quand même.

Du point de vue de l’écriture, la lecture est très agréable. L’écriture de l’auteur est fluide et aisée. La lecture se fait facilement, sans heurte. On a toujours envie d’aller plus loin dans l’histoire et de savoir de quel manière l’auteur va faire évoluer ses personnages au cour du roman.

Note : 8 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s