Psi-Changeling, tome 1 – Esclaves des sens (Nalini Singh)

psi-changeling,-tome-1---esclave-des-sens-263132-250-400

Edition : Milady

Prix : 8 euros

Pages : 412 pages

Résumé

ENNEMIS MORTELS. AMANTS POUR L’ETERNITE.
Lucas Hunter est en chasse. Une de ses compagnes de meute à été assassinée pet l’homme panthère ne reculera devant rien pour capturer son meurtrier, même s’il doit séduire Sascha Duncan, la froide Psi. Pourtant, l’homme comme sa bête ne peuvent s’empêcher d’être immédiatement fascinés par la jeune femme.
Une terrible guerre est sur le point d’éclater, mais c’est la bataille qui fait rage dans le coeur de Sascha qui pourrait tout changer. Les siens ont éradiqué leurs émotions depuis des générations. Sascha, elle, est différente. Et le tourbillon de sensations qui l’emporte quand elle est en compagnie de cet inquiétant prédateur pourrait bien précipiter sa chute.
Leur coeur l’emporteront-ils sur leur raison ?
Un bon petit coup de coeur pour le premier tome d’une saga qui est à prévoir comme prometteuse.
J’ai tout de suite accroché au concept de l’histoire. Des Psi, des Changeling ! C’était une vrai bouffé d’air frais dans le domaine de la bit-lit. Les personnages principaux ou même secondaires sont intéressants et prometteur.
J’ai beaucoup apprécié le personnage de Sascha Duncan, un Psi super méga génial. J’ai vraiment bien aimé son personnage. Elle est originale, simple et courageuse. L’auteur a construit tout un univers vraiment intéressant autour d’elle. Je vais essayer de ne pas vous spoiler, mais franchement je n’aimais pas quand Sascha passait en mode « froid » tout à coup, contrastant avec son personnage je trouve, mais on finit par s’y habituer et comprendre au fil des chapitres et grâce aux explications de Nalini Singh. Le personnage de Sascha est intéressant, original, ce n’est pas une héroïne qui nous tape sur le système, elle est intelligente, sympa et courageuse.
Lucas Hunter est le personnage masculin principal de ce livre, et je l’ai littéralement adoré – comme presque tout les héros de nos bouquins j’ai envie de vous dire. Lucas n’a pas froid aux yeux, il est entreprenant, assez drôle, il est également touchant et complètement cinglé, mais c’est tout les personnages que j’ai trouvé un peu comme ça. J’ai aimé ce que l’auteur a fait ce personnage tout au long du livre, la manière dont elle l’a fait évolué et l’a amené à s’attacher à Sascha. C’était subtile et bien écrit.
Et pour terminer, un avis général sur l’histoire. Outre l’histoire d’amour entre Lucas et Sascha, l’intrigue de ce livre est vraiment menée avec une main de maître. L’auteur connaît son sujet, maîtrise son univers, sait exactement comment sont ses personnages, et c’est un vrai plaisir de lire ce roman. Intéressant, intriguant, un bouquin explosif qui mêle action, amour et peur (j’ai eu peur à la fin du livre, oui oui…). J’ai adoré le concept des Psi et surtout le concept du PsiNet → une sorte de site internet. C’était vraiment original et très intéressant de découvrir au fil du bouquin ce que c’était exactement grâce à Sascha.

Note : 9,5 / 10

Publicités

Une réflexion sur “Psi-Changeling, tome 1 – Esclaves des sens (Nalini Singh)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s