La Confrérie de la dague noire, tome 2 – L’amant éternel (J.R. Ward)

la-confrerie-de-la-dague-noire,-tome-2---l-amant--ternel-272482-250-400.jpg

Édition : Milady – Collection : Bit-lit
Prix : 8,20 euros
Pages : 549

Résumé

UNE GUERRE FAIT RAGE A L’INSU DES HUMAINS.
Six vampires protègent leur espèce contre la Société des éradiqueurs. Ils sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. Rhage est le plus redoutable et le plus dangereux d’entre eux, car il est victime d’une terrible malédiction : son démon peut s’éveiller à tout moment et mettre en péril ceux qui l’entourent.
Pourtant, lorsqu’il est un jour chargé de la protection de Mary, une humaine, Rhage voit en elle son destin et son salut.
Quant à Mary, atteinte d’un mal incurable, elle a depuis longtemps cessé de croire au destin ou aux miracles, et la vie éternelle n’est à ses yeux qu’une douce illusion. Tout va changer lorsqu’elle rencontrera les guerriers de la Confrérie… et surtout Rhage.
 Rhage Oh mon dieu Rhage ! Depuis ma lecture du tome 2 pour la première fois quand j’avais 16ans, Rhage était mon chouchou ! 

Comme les autres membres de la confrérie de la dague noire, c’est un tueur et un combattant hors pair ! Il est drôle, il est beau et il est doué dans tout ! Impossible de ne pas l’aimer ! 

Mais comme on dit, il ne faut pas se fier aux apparences. Derrière tous ça, il y a une histoire et des souffrances, comme pour tout personnage. Son addiction au sexe, qui on le découvre, n’est qu’un moyen d’évacuer la tension sans qu’il en retire une réelle satisfaction est loin de lui faire plaisir. Tous s’extasient devant ses compétences, mais pas lui. Rhage est un peu torturé, et un homme à mettre dans son lit, mais surtout un homme à marier, il faut le dire. Il prévenant et gentil, serviable et drôle ! Un combo parfait qui m’a littéralement fait tomber amoureuse de lui.

De plus, sa bête n’est un secret pour personne, et j’ai vraiment aimé que J.R. Wart y porte toute l’attention qu’elle méritait. C’est un personnage à part entière de l’histoire en quelque sorte même si on ne fait jamais réellement sa connaissance, sauf quand elle prend la place de Rhage pour le protéger lui, ses comparses ou encore sa compagne Mary. Elle a vraiment un rôle crucial qui vient, en quelque sorte, donner un peu de piquant à l’histoire d’amour avec Mary. 

Sa relation avec Mary d’ailleurs, une jeune humaine, est quand même pour le moins incongrue. On ne s’attend pas à ce qu’il soit le vampire qui aura une relation avec une humaine encore moins une humaine malade. Mary d’ailleurs fait partie comme Beth de mon top 5 des femelles de la confrérie. Elle est têtue et ça la rend un peu casse pied sur certains moments, mais elle est appréciable, forte, courageuse et admirable. Elle se bat sans relâche pour sa vie, mais finalement, aussi pour Rhage même si elle a terriblement peur de le voir souffrir par sa faute. 

Le tome 2 de la confrérie de la dague noire est un coup de coeur certain ! Encore une fois, J.R. Ward remporte le trophée de la plume d’or ! Comme dans le tome 1, elle nous offre du grandiose à travers une écriture simple, fluide et agréable, sur laquelle on glisse avec facilité ! 

Note : 10/10

 coup-de-coeur
Publicités

2 réflexions sur “La Confrérie de la dague noire, tome 2 – L’amant éternel (J.R. Ward)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s