Captive in the dark – C.J. Roberts

couv68593359

Edition : Pygmalion
Prix : 14,90
Pages : 276

Résumé

La vengeance. La vengeance est le but ultime de Caleb. Il la prépare depuis douze ans. Pour réussir, son « arme » doit être vraiment spéciale. Elle sera un cadeau inestimable dont tout le monde parlera.
La fille qu’il surveille de l’autre côté de cette rue passante est parfaite. Elle est différente de ses proies habituelles. Elle n’est pas consentante, elle n’est pas vendue par son père, elle ne lui a pas été envoyée…Elle sera sa conquête.
Dans ce huis-clos étouffant, le bonheur est-il encore possible ?

J’ai adoré contre toute attente. C’est la première fois que je me plonge dans ce genre d’univers, et je dois dire que j’ai apprécié. Ce roman est une Dark Romance.

Je vais essayer de ne pas vous racontez l’histoire, mais je vous avoue que c’est assez compliqué de faire ma chronique sans donner quelques informations sur le livre.

Commençons par les personnages. Tout le roman est habité par Livvie (Olivia). La plupart du roman se déroule sous son point de vue, on vit l’histoire à travers ses yeux, son esprit, son coeur. J’ai beaucoup aimé son personnage, son innocence et « l’intelligence » dont elle arrive à faire preuve. Pour ma part, je ne l’ai pas du tout trouvée naïve. Elle est tout à fait consciente de ce qu’il va ou de ce qu’il pourrait lui arriver dés le début. Dans le fond, même si Caleb (son ravisseur) ne lui dit pas ce qu’elle va devenir, elle le sait au fond d’elle. Livvie est un personnage touchant, à qui on s’attache facilement. Tout au long de l’histoire, on a très envie de se tenir à ses côtés dans l’espoir qu’elle se sente un peu moins seule et abandonnée. J’ai un gros coup de coeur pour elle.

De plus, j’ajouterais qu’il ne faut pas juger son personnage trop vite lorsque l’on découvre l’histoire. Pourquoi ? Elle est seule et perdue, meurtrie et son ravisseur même s’il est la figure même de son bourreau, reste aussi le seul être humain qu’elle côtoie et on a tous besoin de réconfort à un moment où un autre quand on se retrouve seul. (c’est tout ce que je dirais pour ne pas vous en révéler trop sur l’histoire.)

Parlons un peu de Caleb, et de l’« organisation » entre autre, qui a enlevé Livvie. Je les détestais, tous. Y compris Caleb. Même s’il y a des circonstances accablantes pour lui qu’on ne découvre vraiment qu’à la fin du roman, je n’ai pas du tout réussi à avoir un seul élan de compassion pour ce mec. C’est un sadique, c’est en tout cas comme cela que je le vois. Je n’ai pas grand-chose d’autre à dire. C’est un personnage très sombre auquel on ne peut pas s’identifier, ou même apprécier.

L’intrigue elle est haletante, j’ai eu du mal avec les premières pages quand j’ai réellement réalisé à quel point le roman allait se révéler sombre et même parfois horrible. Grâce à Livvie (et à l’auteur) on arrive à se jeter dans l’histoire presque à corps perdu dans l’espoir de finir ce livre pour connaître sa fin mais sans réel envie de le finir car on a peur de découvrir quelque chose qui ne nous plairait vraiment pas. L’auteur tient son roman d’une main de maître et nous emmène dans son univers avec une facilité déconcertante. C.J. Roberts à une plume extraordinaire, malgré l’aspect très dérangeant de ce roman à cause de ce que les ravisseurs de Livvie décident de lui faire subir, on arrive à terminer l’histoire malgré l’horrible noirceur qu’on y trouve.

Pour finir, j’ai adoré, vraiment malgré le fait que certaine scène m’ont totalement dégoûter (pour Livvie), révoltée. Il y a une véritable intelligence derrière ce roman si réaliste. C’est une excellente surprise pour moi et je suis captivée, bluffée et totalement conquise. Ce roman m’a bouleversée par plusieurs aspects et a plusieurs reprise, mais il est à lire.

PS, un mot sur l’extrait du tome 2 donné à la fin du livre : Terriblement frustrant, mais très très bien choisi. Impossible de ne pas acheter le tome 2 pour savoir ce qu’il va arriver à la Livvie. Donc, j’ai hâte qu’il sorte en France !

+ Âme sensible s’abstenir ! Si vous aimez les histoires d’amours à l’eau de rose et totalement fleur bleue, ne vous aventurez pas, vous seriez déçue ! Et on ne peut le lire à n’importe quel âge. Je ne pense vraiment pas qu’il soit recommandé pour de jeunes adolescents.

Note :
9 / 10
Pourquoi pas un 10 alors que ma chronique est positive ? Parce que j’ai eu beaucoup de mal à lire certaines scènes que j’ai trouvées horribles et où j’ai dû poser mon livre parfois avant de me replonger dedans.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s