Driven, saison 2 – Fueled (Kay Bromberg)

the-driven,-tome-2---fueled-668299-250-400

Driven, saison 2 -Fueled (Kay Bromberg)

Edition : Hugo Roman → Collection : New Romance
Prix : 17 euros
Pages : 557

Résumé

Êtes-vous prête à vous battre de toute vos forces pour ne pas perdre un homme ?

Colton a kidnappé mon coeur. Et Dieu sait que je n’étais pas disposée à le lui laisser prendre. Mais sa vie est entrée en collision avec la mienne. Il a ranimé des sensations que je croyais disparues, a attisé une passion dont j’ignorais même l’existence.

Rylee a surgi dans ma vie, comme dans ce satané cagibi. Maintenant, rien ne serai plus pareil. Elle a entrevu ma part d’ombre, les fêlures secrètes qui hantent mon passé, et elle est restée, continuant à se battre pour moi. Elle est sans aucun doute une sainte et moi, je suis un démon.

Il me coupe le souffle, arrête les battements de mon coeur et me ramène à la vie en une fraction de seconde. Mais comment puis-je aimer un homme qui refuse de se dévoiler ? Mon coeur a cédé, mais la patience et le pardon ont des limites.

Comment puis-je désirer une femme qui me défie et me force à être celui que je m’étais juré de ne plus être. Son âme altruiste et son corps si sexy méritent de trouver un être digne de son amour. Je ne peux pas être l’homme qu’il lui faut, alors pourquoi ne puis-je la laisser partir ?

Nos instinct nous aimantent l’un à l’autre, le désir nous fait avancer, mais cela suffit-il pour nous embraser dans l’amour ?

On se retrouve pour parler du deuxième tome de la trilogie Driven, une véritable merveille ! Et le pourquoi, c’est par là !

Le roman s’ouvre tout de suite sur le moment exact où nous nous sommes arrêtés dans le premier tome. Un véritable plaisir parce que l’on se replonge immédiatement dans les sentiments de nos deux personnages. Et Kay Bromberg nous offre une résolution du problème entre Rylee et Colton réellement belle et qui vient donner le ton au roman. Et qui vient aussi nous montrer que Rylee et Colton s’acceptent l’un, l’autre en quelque sorte.

De plus, un point essentiel, nous pouvons désormais découvrir le point de vu de Colton par rapport à son histoire avec Rylee, sur Rylee, ses bagages (énormes), et surtout ses sentiments. Même si Colton est parfois un peu cru et vulgaire dans son vocabulaire (mais ce n’est qu’un minuscule point insignifiant dans l’histoire franchement).

Ce second tome est tout à fait bouleversant. Le début du roman m’a fait frissonner parce que nous en apprenons toujours plus sur nos héros, sur leur enfance, sur les bagages qu’ils traînent avec eux dans leur sillage. Toute la merde qu’ils ont du affronter.

Kay Bromberg alterne avec brillo les scènes durs et émouvantes.

Colton est le personnage que j’ai le plus apprécié dans ce second tome. Il est touchant, bouleversant, saisissant. Son personnage à évoluer depuis le premier tome. Il est plus enclin à accepter Rylee dans sa vie. Mais cela ne l’aide pas avec son passé cependant. En tant que lecteur, nous découvrons dés le début du roman son terrible secret. Un secret qui nous fait frissonner d’horreur tout le long du roman, et qui nous tient également en haleine, nous faisans redouter qu’il soit révélé, et ce qui se passera si cela arrive.

Rylee, elle est toujours fidèle à elle-même douce, gentille, compréhensive, patiente. Elle a toujours cet espoir d’être avec Colton pas seulement pour une relation à durée déterminée. Et franchement, on est l’espère autant qu’elle. Colton sans Rylee et Rylee sans Colton ce n’est plus Colton et Rylee quoi ! Enfin bref ! Rylee et son hésitation constante de rester ou pas avec Colton a totalement disparu. Cependant, il y a un grand passage où je l’ai trouvée insupportable, car elle s’est mis à agir telle une enfant faisant un caprice, refusant d’écouter Colton. Cela m’a empêché d’avoir le gros coup de coeur. J’ai vraiment détesté ce passage !

À part cela, j’ai adoré ce tome où l’on oscille entre peurs, espoir et amour.

Je vous laisserai découvrir par vous-même la fin du tome deux, mais j’ai été pour ma part incapable de ne pas commencer le tome trois que j’avais sous la main pour savoir ce qui allait se passer. La fin du tome deux est une véritable torture !

Comme le premier tome, Driven se vit à cent à l’heure et ne nous laisse aucun répit pendant sa lecture ! On vit l’histoire à la même vitesse que Colton conduit sa voiture de F1 sur un circuit !

Note : 9,5 / 10

coup de coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s