Driven, tome 5 – Slow Flame (K. Bromberg)

couv57283471

Edition : Hugo Roman → Collection : New Romance
Prix : 17 €
Pages : 499

Résumé

C’était censé être une histoire éphémère et rien d’autre, l’aventure d’une nuit.
Encore sous le choc du décès soudain de sa sœur, Haddie Montgomery a renoncé à toute relation amoureuse. Tout ce qu’elle attend de Beckett Daniels, c’est une distraction sexy, un moment de répit pour échapper à son chagrin… Alors, pourquoi ne parvient-elle à se débarrasser du souvenir de cette nuit incroyable ? Ni du goût de ses baisers ?
Haddie s’efforce de l’oublier, Beck s’évertue à lui prouver qu’elle devrait se remettre à vivre. Mais elle reste déterminée à éviter tout engagement romantique, quitte à utiliser la réapparition inopinée de son ex pour éteindre cette flamme qui la consume lentement, cette étincelle que Beck, son amant d’une nuit, a fait naître en elle…
Finira-t-elle par accepter qu’un tel amour, rare et unique, mérite de prendre quelques risques ?

La série Driven est une de mes séries favorites dans la catégorie romance, mais ce tome 5 m’a déçue.

Je me suis plongée à corps perdu et en toute confiance, car j’étais persuadée d’aimer ce tome 5. Mais Haddie et Beck, respectivement les meilleurs amis de Rylee et Colton, ne m’ont pas convaincue.

Haddie est en plein deuil. La jeune femme vient de perdre sa sœur d’un cancer du sein. Bien que sa tristesse m’a prit aux tripes, j’ai vraiment eu du mal avec son personnage.

Haddie se laisse complètement abattre, au point de repousser tout le monde en permanence. Même si elle a de très bonnes raisons pour agir ainsi, lorsque cette situation dure tout le livre, elle devient lassante.

De l’autre, j’ai été déçue de ne pas avoir plus de chapitres du point de vu de Beck alors qu’il joue clairement un rôle essentiel dans leur relation, et dans bien-être émotionnel d’Haddie. Beck est intelligent et charismatique et lors des quatre premiers tomes, je le trouvais drôle et sympathique, et tout et tout. Cependant, je n’ai pas retrouvé le même sentiment dans ce tome 5. J’ai eu l’impression de faire face à une pâle copie de Colton avec les problèmes de Colton en moins.

Heureusement, l’écriture était toujours aussi prenante que dans les autres tomes, c’est le point qui m’a fait continuer ma lecture.

Bien que j’aie été déçue par les personnages, le sujet abordé est rare dans les livres, j’ai été très touchée par le sujet et la manière dont il a été abordé. L’auteur maîtrise son sujet, sait où elle va et semble plutôt bien s’en sortir pour aborder les choses délicates relatives à ce sujet.

Note : 5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s