Clash, tome 1 – Passion brûlante (Jay Crownover)

couv2426269

Edition : Harlequin

Prix : 15,90 €

Pages : 378

Résumé

Seul le feu peut faire fondre la glace.

Zeb pensait avoir pris la plus grosse claque de sa vie huit ans plus tôt, le jour où un juge l’a envoyé en prison pour trente interminables mois. Mais c’était compter sans la nouvelle qui vient de bouleverser son univers : il a un fils de cinq ans… qui n’a plus personne d’autre au monde et risque de passer son enfance en foyer d’accueil. Avec son passé, Zeb sait qu’obtenir la garder de son fils ne sera pas facile. Seule Sayer, l’avocate au visage d’ange et à la sophistication froide qui détonne tellement dans leur groupe d’amis tatoués et hauts en couleur, peut l’aider.

Et si ça veut dire qu’il n’aura jamais sa chance avec la belle avocate qui lui retourne la tête – et le sang – depuis des mois… tans pis ! A moins que cette collaboration forcée ne brise au contraire la barrière qui la princesse des glaces s’acharne à ériger entre eux…

J’ai été transportée dans cette nouvelle série de Jay Crownover. J’ai pris du plaisir à retrouver la même ambiance que dans la série Marked Men, tout en m’éloignant de la bande pour se tourner vers deux personnages qu’on avait rencontrés au cours de la saga au cours des trois derniers tomes.

Nous retrouvons donc Zeb Fuller et Sayer Cole, la soeur de Rowdy dans ce premier tome de la série Clash. Sayer est une avocate très douée et une jeune femme qui se donne des airs frigides. Mais lorsqu’on prend la peine de la regarder un peu plus longtemps et d’un peu plus près, on remarque que sa carapace est cassée à plusieurs endroits. Et celui qui fait fondre la glace qui fait encore tenir tout ça n’est autre que notre bel homme tatoué, ex-« criminel » et entrepreneur qui trouve depuis quelque temps la belle avocate très à son goût.

Ce qui va indéniablement les rapprocher aurait tout aussi bien pu être un motif d’éloignement définitif. Mais Zeb est déterminé à obtenir la garde de son fils, et aussi le coeur de Sayer, qui lui fait tourner la tête depuis des mois.

Ses deux personnages, en tout points attachants, ont un parcours semé d’embûches, et tout à la fois prenant et touchant. Jay Crownover nous propose de passer par tout une gamme de couleurs et d’émotions intenses à travers leur relation, comme elle avait l’habitude de le faire pour les couples du Marked.

Zeb et Sayer sont franchement bien assortis. Ils sont, tous les deux, très intelligents, charismatiques et touchants avec leurs lots d’histoires respectives qui ont fait pleurer mon pauvre coeur. Le fils de Zeb vient cependant apporter la note de couleur nécessaire à leur passé sombre, tout comme Puppy, la soeur de Salem (la copine de Rowdy).

Bref, au fil de ma lecture, tous ses personnages ont su me donner envie de poursuivre ma lecture et de trouver un moyen pour les protéger contre toutes la merde du monde. Et les encourager à aller vers les choses qui ne peuvent qu’êtres bonnes pour eux.

Ça a donc été un vrai plaisir de côtoyer à nouveau l’univers de Jay Crownover et sa plume incroyablement addictive.

Note : 9,5/10

coup-de-coeur

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s