Wild Riders, tome 2 – La course sauvage (Jaci Burton)

couv57833148

Edition : Milady → Collection : Romance

Prix : 7,20 €

Pages : 408

Résumé

Il renoncerait à tout pour la protéger du danger… et de lui-même.
Depuis que Jessie a abandonné son enfance dans la rue pour vivre au milieu des Wild Riders, ils la considèrent tous comme leur petite sœur. À l’exception de Diaz Delgado. Il l’a vue devenir une magnifique jeune femme, mais refuse de succomber aux désirs qu’elle lui inspire. Il ignore que Jessie a toujours été attirée par lui, son corps de rêve et la passion qu’elle voit bouillonner au fond de ses
yeux noirs. Lorsqu’elle décroche sa première mission avec Diaz et Spencer, elle est folle de joie: c’est l’occasion de prouver qu’elle n’est plus une gamine immature!
En infiltration dans un gang de bikers soupçonné de trafic d’armes, Diaz lutte désespérément pour résister à la sensualité envoûtante de Jessie, bien décidée à lui faire ouvrir les yeux sur la passion dévorante qui les anime tous les deux…

J’ai eu beaucoup d’hésitation à commencer ce tome 2 car je n’avais pas tellement accroché avec le premier tome de la série de Jaci Burton. Mais j’ai été assez surprise et un peu moins déçue cette fois.

Ce tome 2 s’ouvre directement au coeur du QG des Wild Riders avec la seule jeune femme qui fasse partie de l’équipe, en dehors de Lily, la compagne de Mac. Jessie attend avec impatience de se voir attribuer sa première mission au sein du groupe. Quand cela arrive, Diaz Delgado, membre des Wild Riders, devient son chef d’équipe. Jessie est amoureuse de lui depuis longtemps et elle voit là, en plus de l’occasion de faire ses preuves, l’occasion de saisir sa chance avec Diaz.

Bien qu’elle soit la plus jeune du groupe, Jessie est censée, réfléchie et intelligente. Elle a su me séduire et m’emmener avec elle dans sa mission et dans sa relation avec Diaz. Elle n’hésite pas à s’impliquer dans tout ce qu’elle entreprend. Au début, je l’ai beaucoup apprécié, surtout par sa façon de faire tourner Diaz en bourrique en utilisant tout ses atouts physiques pour le séduire. Si j’ai apprécié sa maturité et son professionnalisme sur certains moments, j’ai détesté les moments où elle devient un peu trop naïve et tête brûlée.

Quant à Diaz Delgado, si je l’ai trouvé d’abord trop froid et énervant, j’ai assez vite, été séduite par son personnage. Particulièrement lorsqu’il parle de son enfance à Jessie. C’est un homme mature et réfléchi, cependant je n’ai pas trouvé son personnage des plus charismatique. Il a manqué le « petit truc » pour que je sois convaincue par ce Wild Riders.

Ce que j’ai trouvé dommage dans ce tome, c’est que l’auteur ne fait pas énormément référence au passé des personnages. On a que quelques brides de détails sur le passé des personnages, des détails qui sont frappant mais, à mon goût, pas assez développé. Il est dommage que l’auteur est privilégié la relation intime des personnages face à deux passés qui méritaient d’être un peu plus exploré.

J’ai trouvé l’écriture assez fluide et agréable à la lecture. Je n’ai pas rencontré de problème, mais je ne l’ai pas non plus trouvé addictive.

Si l’intrigue de ce tome s’améliore et tiens mieux la route, il manque toujours de la profondeur dans la personnalité des personnages, dans la relation amoureuse et toujours de trop nombreuses scènes de sexe.

Note : 6,5 / 10

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s