Montreuil 2017 – Salon du livre et de la presse jeunesse

2017-11_salon-montreuil_02

Hey ! On se retrouve aujourd’hui pour le bilan de ce nouveau SLPJ ! Un bilan plus ou moins mitigé ! Suivez-moi, que je vous explique tout ça !

Comme chaque salon, j’ai fait un saut à Montreuil dès le jour d’ouverture ! C’est souvent le plus agréable de tous ! Surtout avec l’inauguration qui s’accompagne de la présence de tout un tas de professionnels du livre ! Je suis donc arrivé au alentour de seize heures et j’ai tout de suite été attaqué par une bande de jeunes enfants venant d’écoles diverse, à part cela, j’ai pu faire un premier tour du salon, et le coup de cœur n’a pas été là.

En effet, par rapport aux deux années précédentes que j’ai passé au milieu des allées du SLPJ, je n’ai pas été transcendée par les différents stands. Mes deux premières années au SLPJ sont des années inoubliables, riches en souvenirs. Mais pour cette édition, je ne ramène pas de souvenir transcendant, marquant. Les seules choses qui m’ont vraiment plu, c’était de rencontrer quelques blogueurs et de discuter avec quelques professionnels du livre.

Alors je m’explique sur le pourquoi je n’ai pas tellement apprécié cette édition ?
  1. Si les autres années j’ai tout de suite été attiré par les stands, les couleurs et la manière dont les livres avaient été exposés, ce n’est pas du tout le cas aujourd’hui ! Beaucoup de stands m’ont plus ou moins déçue. Je ne les ai pas trouvé attirants, et ils ne m’ont pas donné envie d’acheter ! Pour preuves, mes achats se sont concentrés sur les deux seuls stand que j’ai trouvé attirant : Pocket Jeunesse et Lumen, qui, il faut le dire, avaient des stands magnifiques ! Et j’ai une petite préférence pour Lumen qui était particulièrement resplendissant cette année !
  2. De même, il m’a manqué un aspect humain cette année ! J’ai eu beaucoup de mal à retrouvé toute la convivialité des années précédentes. Les personnes présentes sur les stands étaient moins conviviales et moins axé sur l’amour du livre, et plus sur la vente. Ce que je n’ai pas forcément apprécié. J’ai par le passé pu avoir beaucoup plus de conversation sur les livres en eux-mêmes et pas sur les livres en vu de me le vendre à tout prix !

Mais au final, j’ai quand même passé un bon moment ! J’ai rencontré quelques personnes qui m’ont tout de suite plu même si j’ai sûrement paru TRÈS bizarre à cause de ma timidité maladive ! Et j’ai bien sûr acheté de jolies pépites ! Oui, oui, car un SLPJ sans folies n’est plus vraiment un SLPJ, n’est-ce pas ?

24129554_1918925774870616_4075807125904870367_n

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s