Driven, saison 1 (K. Bromberg)

the-driven,-tome-1---driven-693840-250-400

Driven – Saison 1, Kay Bromberg

Edition : Hugo RomanceCollection : New Romance
Prix : 17 euros
Pages : 451

Résumé

Dans un monde où les femmes disponibles ne manquent pas, je dois représenter un défi pour Colton Donovan. Un homme arrogant et terriblement séduisant, du genre à obtenir exactement ce qu’il désire dans tous les domaines. Un boy téméraire, constamment sur le fil du rasoir, à la frontière entre perte de contrôle et sortie de piste.
JE FAIS EXCEPTION A LA RÈGLE.
Colton a fait irruption dans ma vie comme une tornade, sapant mon self-contrôle au-delà des limites, et franchissant sans le vouloir la barrière de protection qui entoure mon cœur convalescent. Il ébranle le monde structuré et prévisible que j’ai reconstruit avec tant de soin.
Je ne peux pas lui donner ce qu’il veut, pas plus qu’il ne peut me donner ce dont j’ai besoin. Mais après avoir entrevu, sous son vernis raffiné, les lourds secrets d’une âme meurtrie, ai-je vraiment le choix de me détourner ?
Sexuellement, notre alchimie est indéniable. Individuellement, notre besoin respectif de ne jamais lâcher prise est irréfutable. Mais lorsque nos univers entreront en collision, cette alchimie suffira-t-elle à nous rapprocher ou bien les secrets que nous taisons et le clash de nos deux volontés nous conduiront-ils inexorablement vers la séparation ?

Driven m’a plu dés les premières pages. J’ai tout de suite accroché à l’histoire et à l’écriture fluide de l’auteur. K. Bromberg nous transporte dans son univers avec simplicité et nous fait plonger dans directement dans l’histoire d’amour de Rylee et Colton.

J’ai adoré Rylee. C’est une jeune femme intelligente, pleine de bonté et d’une gentillesse sans faille. L’histoire est racontée par elle-même, ce qui rend l’histoire plus intense, et encore plus haletante. Rylee trimballe un paquet de valises derrière elle qui la ronge depuis plusieurs années. Elle est touchante, et attachante. L’hésitation dont elle fait preuve face à Colton est compréhensive et naturelle. J’ai vraiment beaucoup aimé son personnage.

Colton lui est le bad boy type qu’on peut rencontrer dans pas mal de livre. Je l’avoue, son personnage est assez cliché sur pas mal de point, mais il n’en reste pas moins un personnage très profond. On ne sait pas vraiment ce qu’il s’est passé dans son enfance, mais on comprend qu’il en est vraiment traumatisé. Donc malgré le cliché du bad boy, Colton reste un personnage très sympathique, qui respire l’assurance et l’humour.

Et pour finir, en plus de l’histoire de Rylee et Colton, on distingue une grande histoire/aventure humaine. J’ai adoré les moments Rylee/Colton, mais j’ai encore plus aimé les moments où l’on peut suivre la vie des enfants du foyer, dont Rylee s’occupe. J’ai aimé la manière dont Rylee s’investit pour eux, sa manière de s’inquiéter comme une mère et le bonheur que Colton vient insuffler dans la vie de ses petits garnements qui sont tous aussi adorables et touchants les uns que les autres.

Driven est un roman remplit de sensation forte que l’on vit à cent à l’heure tout au long de notre lecture !

Note : 10 / 10

coup de coeur

Publicités

Une réflexion sur “Driven, saison 1 (K. Bromberg)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s