Mercy Thompson, Tome 8 – La faille de la nuit de Patricia Briggs

mercy-thompson,-tome-8---la-faille-de-la-nuit-557500-250-400

Edition : Milady

Prix :7,10 euros

Pages : 477

Résumé

Fuyant son nouveau petit ami violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à mettre son monde à feu et à sang !

Un tome palpitant, sulfurant. Un véritable coup de cœur !

Ce tome m’a réconcilié avec la saga de Patricia Briggs. J’avais eu une petite déception avec le tome 6 et une un peu plus grande encore avec le tome 7, mais le tome 8 m’a définitivement beaucoup plu !

Mercy, c’est la Mercy des premiers tomes. Celle qui ferait n’importe quoi pour sauver ceux qu’elle aime. (Dans les tomes 6 et 7, c’est aussi l’un des points qui caractérise Mercy, mais j’y ai trouvé quelque chose de différent. Bref, on parle ici du tome 8 !) Courageuse, intelligente, cool et pacifiste, c’est comme ça que je décrirais Mercy dans ce tome sulfurant et intense ! Mercy à clairement eut chaud aux fesses !

Et ne parlons pas des autres personnages. Toute la meute a eut chaud aux fesses. Il faut dire que le cinglé qui qu’ils doivent affronter cette fois est redoutable. Comment vainc-t-on le feu à mains nues ? Impossible bien sûr ! Tout cela pour dire que monsieur le dieu du volcan des îles Canaries m’a bien fait flipper durant ma lecture ! J’ai retrouvé l’ambiance des premiers tomes. La peur pour Mercy et les autres personnages, le plaisir de suivre Mercy à travers les Tri-Cities en compagnie d’Adam.

L’ex-femme d’Adam fait également une entrée peu surprenante, et impromptue dans ce tome. Christy est la mère de Jesse, la fille d’Adam. Elle demande de l’aide à Adam pour se cacher de son dernier amant violent et qu’on soupçonne de meurtre. Et Mercy est une vraie diplomate. J’étais un peu énervé de la voir laisser faire Christy sans rien dire. Mais son raisonnement tout au long du tome 8 se tient. Si elle dit quoi que ce soit, elle passera pour la mégère jalouse comme un pou. Elle ne peut tout simplement pas faire de remarque. Surtout que comme nous le savons, une partie de la meute ne l’aime déjà pas.

Comme d’habitude, l’intrigue est très bien ficelée. Les révélations progressives et tout est toujours très clair. Patricia Briggs est fidèle à ses personnages de départs. Et fidèle à ses méchants qui sont tous sans exception fous et très mauvais. Le dieu du volcan est véritablement mauvais autant que les démonologues du tome 2 ou le vampire fou du tome 4. Le dénouement de toute cette histoire nous fait comme toujours haleter, et on le sait tous, Patricia Briggs aime torturer ses personnages ! Et elle nous fait encore une fois une belle frayeur !

Pour résumer, un tome sulfurant, haletant, plein de mystère et intense ! Patricia Briggs ne nous laisse jamais souffler comme Adam et Mercy, et franchement, on aime ça !

 

Note : 9 / 10

coup-de-coeur

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s