Les Cavaliers de l’apocalypse, tome 3 – Mort (Larissa Ione)

les-cavaliers-de-l-apocalypse,-tome-3---mort-605157

Édition : Milady -> Collection : Bit-lit

Prix : 8,20 euros

Pages : 512

Résumé

La fin des temps approche. Les Cavaliers de l’Apocalypse devront choisir de préserver leur humanité et combattre aux côtés du bien ou, au contraire, embrasser leur destinée et déchaîner l’Enfer sur Terre.

Thanatos, le plus mortel des Cavaliers, a enduré des milliers d’années de solitude et d’abstinence pour empêcher la fin des temps. Pourtant, il a suffi d’une nuit avec la séduisante guerrière aegie Regan Matthews, pour réduire à néant des siècles d’efforts. Mais leur étreinte enfiévrée aura une conséquence pire que l’Apocalypse : Regan tombe enceinte.
Furieux d’avoir été manipulé par la jeune femme, Thanatos va entrer dans une rage meurtrière, avant de comprendre que pour empêcher Armageddon, il doit sacrifier la seule chose qu’il a jamais désirée : une famille.

 

Souvenez-vous, j’avais été très déçu par le tome 2 de la saga. Ce tome-là à clairement fait remonter mon intérêt pour la saga Les cavaliers de l’apocalypse de Larissa Ione qui fait suite à Demonica.

Le tome 3 porte sur le cavalier mort, aussi appelé Thanatos. Celui-ci est d’ailleurs bien en colère après ce qui lui est arrivé avec Regan, une aegi. Tellement en rogne à vrai dire, que Ares (Guerre) et Limos (Famine) ont été forcés de l’immobilisé.

Le tome 3 s’ouvre sur les sentiments de Thanatos, il ne rêve que d’une chose, sortir de là et retrouver la femme qui lui à volé ce qu’il croyait être son saut.
Le cavalier finira même par la retrouver. Mais quelle ne fut pas sa surprise quand il a découvert que la jeune femme était enceinte, et qu’en plus de ça, elle était déjà presque à terme.

Thanatos l’enlève donc et la garde « prisonnière » dans son grand château. J’ai aimé le personnage de Thanatos dès la première fois qu’on l’a découvert dans le tome 1. Et je l’appréciais toujours autant dans le tome 2. Et dans le tome 3, je l’ai apprécié jusqu’à la dernière page.

Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est que le roman est également moins centré que la sensualité et la sexualité, et un peu plus sur l’intrigué principale qui est : l’Apocalypse.
Le tome 3 des Cavaliers de l’Apocalypse est le tome où tout s’accélére. Le monde est abord de l’implosion avec toutes les frasques de Pestilence qui tente de briser les seaux de ses frères et de sa soeur. D’ailleurs, ce n’est pas le seul à mettre la merde dans le monde puisque certains membres de l’aegi ont décidés de se rebeller contre Kynan et d’autre dirigeants.
Thanatos se retrouve donc aux prises entre le danger que représente son frère, le danger que fait planer l’aegi sur la femme qui porte son enfant, et Regan elle-même puisqu’elle ne lui fait pas vraiment confiance.

Regan est une jeune femme têtue et décidé à mettre au monde le bébé qu’elle porte. Et surtout, elle se sent extrêmement coupable de ce qu’elle a fait à Thanatos. J’ai bien apprécié son personnage. Malgré sa grossesse elle ne donne pas l’image d’une comme vulnérable, même si dans un sens elle l’est tant qu’elle porte le bébé.

Larissa Ione est elle, est toujours fidèle à elle-même, elle invente toujours de nouvelles façon de garder ses personnages en vie ou de les ramener et la vie, et franchement on adore ! Quand à l’écriture, celle-ci est la même que dans tous les livres de Larissa Ione. Agréable et fluide ce qui permet une lecture facile et même très rapide de l’horaire de Thanatos.

Bref, ce tome 3 n’est pas un coup de coeur, mais un tome qui remonte grandement le niveau de là saga.

Note : 8 / 10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s