Marked Men, tome 3 – Rome (Jay Crownover)

couv10989823

Edition : Hugo Roman → Collection : New Romance

Prix : 17 euros

Pages : 406

Résumé

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon The Marked où elle officie comme perceuse. Pourtant derrière son apparente joie se cache un coeur brisé, et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle tombe sur Rome Archer.

Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout, il revient du front… S’il avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs.

Parfois, les mauvais choix sont les meilleurs…

 

C’est un coup de coeur fracassant pour moi et le couple Rome/Cora ! Ses deux-là nous en font voir de toutes les couleurs dans ce tome 3 de Marked Men.

Dans ce tome, nous retrouvons Rome, l’aîné des Archer, et Cora, la petite perceuse du salon de tatouage The Marked. Ça à été avec plaisir que j’ai retrouvé toute l’équipe de he Marked et leurs copines, sans oublier leurs familles et leurs problèmes. Je me suis bien attachée à cette petite bande au fil de ses trois tomes, et je me suis donc replongée dans l’univers de Jay Crownover avec plaisir ! Bref, parlons peu, parlons bien, je vous explique comment je suis tombée amoureuse du couple Rome/Cora !

Rome est un homme torturé par ses démons lui venant de la guerre. J’ai vraiment été touchée par son personnage et son combat pour ne pas sombrer plus profondément qu’il ne l’ai déjà. Rome est passé de l’homme fort et frère protecteur, à la retraite militaire forcée où il se retrouve brisé par la guerre et atteint du syndrome de stress post-traumatique. Vous l’aurez compris, ancien militaire, Rome s’est complètement transformé depuis son dernier déploiement. Dans l’incapacité de continuer ce qu’il sait faire de mieux, faire la guerre pour offrir un monde meilleur à sa famille, il se retrouve à la retraite et complètement perdu avec ses démons.

J’ai été très touchée par ce grand gaillard qui semblait invincible lorsque je l’ai rencontré dans le premier tome. Sans but, il erre en jouant au con avec ceux qui l’aime qui le voit toujours comme l’homme qu’il était et boit comme un trou pour noyer ses démons. Mais Rome finit par se reprendre en main, aider de plusieurs personnes et de sa famille. Notamment un petit lutin haut en couleur et à la langue bien pendue. Peu à peu, il reprend conscience de lui-même et tente de faire des efforts pour se sortir la tête de l’eau.

Le lutin dont je vous parlais s’appelle Cora. Cette jeune femme à la langue bien pendue vient bousculer le monde de Rome avec force. J’ai tout de suite accroché avec cette fille au fort caractère, et sa manie de vouloir aider tout le monde, mais sans trouver de solution à son propre problème. Entre elle et Rome, l’attirance n’est pas immédiate. C’est assez drôle de voir comment Cora tente de réveiller Rome. Tous les deux pourtant, ils forment un couple plutôt bine assortis. Cora, petit lutin joyeux et Rome, Capitaine Grognon m’ont fait sourire par moment, où monté les larmes aux yeux.

En revanche, l’effet boule de neiges de leur relation m’a bizarrement gêné au tout début, puis j’ai fini par m’y faire, et bref, tout s’enchaîne très vite entre eux. Mais bon, les accidents sont vite arrivés et ça peut arriver à tout le monde (pour les curieux ou curieuse, vous devrez lire ce roman si vous voulez savoir de quoi je parle !). Mais disons que c’est plutôt un mal pour un bien pour l’un et l’autre, et pour leur relation !

À côté de cette jolie histoire entre Minipouss et Capitaine Grognon, nous retrouvons la suites des drames familiaux de la famille Archer. Et si l’on croit que Rule à été le plus touché par la erre de son jumeaux, on se rend compte que ce n’est pas forcément vrai. Rome est torturé par la mort de son frère, autant que par la guerre. Ça à vraiment été intéressant d’avoir le point de vu de Rome sur toute cette histoire, et encore plus de voir comment l’auteur tente de résoudre les choses !

Pour finir, l’écrire de l’auteur me plaît toujours autant et permet de tourner les pages avec une rapidité confondante ! J’avais clairement envie de finir ce roman, et en même temps, j’étais déprimée d’arriver à sa fin ! En plus de cela, Jay Crownover fini ce tome 3 sur un cliffhanger qui m’a donné les larmes aux eux et qui nous promet un tome 4 méga intéressant en compagnie de Nash !

Note : 10 / 10

 

coup de coeur

Publicités

Une réflexion sur “Marked Men, tome 3 – Rome (Jay Crownover)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s