Psi-Changeling, tome 5 – Otage du plaisir (Nalini Singh)

couv7291452

Edition : Milady
Prix : 8,70 €
Pages : 456

Résumé

L’AMOUR N’EST QU’A UN PAS DE LA HAINE.

Froide et dénuée d’émotions, Ashaya Aleine incarne la Psi par excellence. Du moins en apparence… Car la jeune femme n’a qu’un but: délivrer son fils du PsiNet avant que son peuple ne soit réduit en esclavage. Mais son seul allié, Dorian le sniper changeling, pourrait s’avérer plus dangereux que ceux qu’elle cherche à fuir. Résolu à venger sa soeur assassinée par un Psi, Dorian voue à ces derniers une haine féroce. Pourtant, contraint d’assurer la protection d’Ashaya et de son fils, il devra mettre de côté ses convictions…. et risquer sa vie pour une femme qu’il croyait haïr.

Le tome 5 à été un petit coup de coeur ! En tout cas, c’était avec plaisir que je me suis replongée dans la saga Psi-Changeling de Nalini Singh.

Si le tome 4 ne m’avait pas vraiment convaincue, le tome 5 à été à la hauteur de toutes mes espérances, surtout que j’attendais avec impatience de lire ce tome sur Dorian, de la meute DarkRiver.

Dorian est un léopard latent de la meute DarkRiver, deux ans auparavant il a perdu sa sœur à cause d’un psi assassin et nourri une haine profonde pour cette espèce. Il est sniper et travaille avec Lucas, le chef de la meute DarkRiver. Quand on lui demande de sauver un enfant Psi des Psi, Dorian n’hésite pas, son instinct de protection prend le dessus. Mais Dorian est aussi obsédé par la mère de ce petit. Il l’a rencontré pendant une opération de sauvetage et est désormais obsédé par cette Psi si contradictoire. Elle est froide, mais cherche à protéger son fils et d’autres enfants des Psi.

Dorian à dû mal à comprendre, mais quand elle vient demander de l’aide à la meute, il n’hésite pas et la prend sous son aile. J’ai eu un peu de mal à accrocher avec Ashaya, mais je ne l’ai pas détestée non plus. C’est le coup un peu oui, un peu non puis finalement oui qui m’a un peu refroidie, mais elle reste un personnage avec une très bonne personnalité et de très bonne raison d’agir comme elle le fait. Elle ne pense jamais à elle, toujours aux autres, c’est sûrement son plus gros point fort. Ça la rend forte, en plus d’être intelligente. En tout cas, elle l’est assez pour simuler sa mort et disparaître chez les Changeling.

L’histoire de Dorian et d’Ashaya, qui s’inscrit dans la continuité de l’intrigue Psi et Changeling m’a bien plût ! J’aimais déjà beaucoup Dorian quand je l’avais rencontré dans les premiers tomes, et j’attendais avec impatience de pouvoir lire son tome, et je n’ai pas été déçue.

Et enfin, Nalini Singh mène toujours l’intrigue et l’histoire entre les deux personnages d’une main de maître. Personnellement, je ne m’attendais pas vraiment à cette fin. J’ai vraiment été surprise, et c’était une agréable surprise que j’ai vraiment apprécié ! Et bien sûr, la plume de cette auteure est toujours aussi fluide et belle, et on glisse sur les pages avec facilité ! Encore une fois, je n’ai pas vu

Note : 9/10

coup-de-coeur

Publicités

Une réflexion sur “Psi-Changeling, tome 5 – Otage du plaisir (Nalini Singh)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s